Rechercher
  • Lina Tea | Hypnose Asmr

Qu’est-ce qu'un état d’hypnose ?

Mis à jour : janv. 22


Dans le film Inception, Leonardo Dicaprio se fait sortir d’un rêve en étant projeté en arrière dans une baignoire remplie d’eau. En hypnose, comme la personne ne dort pas, des mots suffisent pour la faire revenir à l’état de conscience éveillé habituel.


Le mot hypnose vient du Dieu grec Hypnos, Dieu du sommeil. Dans la mythologie grecque, Hypnos est fils de Nyx, Déesse de la nuit, et le frère jumeau de Thanatos, Dieu la mort.


Pourtant, l’hypnose ne plonge pas les personnes dans le sommeil.


Être sous hypnose, ce n’est ni dormir, ni perdre conscience, ni perdre le contrôle.


Bien au contraire. On peut le voir comme un état de lucidité accrue, puisqu’on accède, dans cet état, à des ressources intérieures insoupçonnées et/ou qui d’habitude nous échappent.



1- L’hypnose, un état intermédiaire


Sous hypnose, on peut à la fois être présent et absent. Il ne s’agit pas là de deux états contradictoires. Présent, parce qu’une partie de nous, celle qui est en train d’écouter, se rappelle très bien où nous sommes et ce que nous faisons. Absent, parce qu’une autre partie de nous peut en même temps s’évader, vivre intensément les histoires que nous entendons, qu’on nous suggère, grâce à la puissance de notre imagination.


Sous hypnose, on n’est plus vraiment dans l’état de conscience éveillé habituel, mais pas non plus dans un état de sommeil.


Il s’agit d’un état intermédiaire, qui nous permet de communiquer directement avec notre inconscient. Un état qui nous permet d’aller au-delà de notre logique habituelle, de nos croyances limitantes, de nos conditionnements, de nos réflexes.


Ainsi, plutôt que de voir l’hypnose comme une perte de contrôle, on peut au contraire l’imaginer comme une prise de contrôle sur des choses internes qu’on ne maîtrise habituellement pas.


Par ailleurs, au moment de sortir de cet état d’hypnose, il arrive qu’on ne sache plus, à un niveau conscient, ce qui vient de se passer, même si une partie de nous s’en souvient toujours en réalité. Et c’est très bien ainsi, car cela laisse à l’inconscient la liberté de travailler, délesté des barrières du conscient.



2- L’hypnose, un état naturel et quotidien


L’hypnose souffre de beaucoup de clichés, propagés par des mythes de longue date. La plupart sont véhiculés par les activités de divertissement : le cinéma, les bandes dessinées, les spectacles, etc.


Récemment, j’ai demandé à un garçon d’une dizaine d’années ce qu’il savait de l’hypnose. Il m’a répondu : “C’est quand on prend le contrôle de l’autre et qu’on lui fait faire ce qu’on veut”. Ça m’a fait sourire. Parce que cela m’a rappelé que moi aussi, je pensais comme lui par le passé. Cette anecdote m’a inspiré cet article : Trois dessins animés qui donnent une vision erronée de l'hypnose.


En fait, l’hypnose, c’est quelque chose de beaucoup plus simple : c'est un état aussi naturel que l’état de conscience éveillé ou l’état de sommeil.


Nous vivons tous de légers états d’hypnose plusieurs fois par jour, sans nous en rendre compte.


Voici un exemple. Plusieurs fois par semaine, je me rends à mon cours de yoga, en courant, sans musique, pour être en “pleine conscience”. Mais ce matin, en cours de route, mon esprit s’est évadé pour aller je ne sais où, pendant que mon corps, lui, continuait de courir. Puis, une fois mon esprit revenu, je me suis rendu compte que j’étais arrivée à mon studio de yoga. Sans que je sache clairement ce qui s’était passé pendant mon trajet. J’ignore si j’ai dû m’arrêter à un passage piéton, à quoi ressemblait les personnes croisées, ce que j’ai vu ou entendu. J’ai fait confiance à mon corps pour m’amener là où j’ai l’habitude d’aller.


On a tous déjà vécu cette expérience : être perdus dans nos pensées, rêvasser, pendant que notre corps réalise automatiquement la tâche qu’il doit accomplir (conduire, faire la vaisselle, le repassage, se rendre à notre travail...). L’inconscient prend alors le dessus sur le conscient, sans pour autant que l’on soit endormi.


Idem lorsqu’on lit un livre le soir, qu’on est un peu fatigué(e), et qu’à un moment donné notre esprit s’évade, alors que nos yeux continuent de parcourir les lignes, que nos mains tournent les pages… Et ce n’est qu’après un certain temps qu’on “revient” et qu’on réalise qu’on n’a aucune idée de ce qu’on vient de lire (consciemment, parce que notre inconscient, lui, s’en souvient) !


C’est tout simplement cela, l’état d’hypnose.



3- Et si finalement, on recherchait tous l’état d’hypnose ?


Je suis fascinée par la capacité qu’ont certaines personnes pratiquant une activité de création (l’écriture, le dessin, la sculpture, la musique, la danse, le chant, et tant d’autres...) d’entrer, à certains moments, dans un état modifié de conscience, sans même le savoir.


Certaines personnes peuvent se laisser totalement traverser, emporter par un état de flow, d’inspiration, de créativité, d’intuition, de spontanéité. C’est comme si quelque chose à l’intérieur d’elles prenait le dessus, s’exprimait, se libérait. Une sorte de lâcher-prise. Pour certaines de ces personnes, c’est d’ailleurs parfois le seul moment où elles lâchent prise, même si elles n’en ont pas forcément l’impression.


En réalité, l’hypnose est un état qu’on recherche tous : quand on se fait des soirées Netflix, quand on va au cinéma, au théâtre, voir un spectacle, un concert, quand on observe une oeuvre d’art, fait du sport, écoute une musique, se rend dans un lieu culte… C’est justement pour rechercher un état de conscience modifié.


Absorbé(e). Emporté(e). Hypnotisé(e) le temps d’un instant, par ce qui est proposé. Rentrer dans l’histoire du film ou de l’oeuvre d’art admirée. Ressentir des émotions particulières, des vibrations, des sensations.


Être émerveillé(e). S’évader. Partir. Décoller. Et ça peut être très beau…


Dans une séance d’hypnose, on crée ces états volontairement. On les explore, on travaille avec, on les amplifie et on les oriente, pour amener la personne de là où elle est à là où elle veut aller.



Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà été hypnotisé(e) volontairement ? Si oui, comment a été l’expérience ? Si non, êtes-vous prêt(e) à faire une séance d’hypnose ?

85 vues

Hypnose Asmr © - 2020 - Tous Droits Réservés